22/09/2020
Toute une équipe de cardiologues gravite autour du patient au CHR Sambre et Meuse !
 
 
L’insuffisance cardiaque est le thème de la Semaine du cœur de cette année. Cette pathologie touche 220.000 Belges, soit 2 % de la population. Comme pour de nombreuses autres maladies, si elle est détectée à temps et prise en charge rapidement, le pronostic est amélioré. Le Docteur Close, cardiologue au sein du site Sambre du CHR Sambre et Meuse, rappelle l’importance de la prévention et de la prise en charge précoce.

La semaine du cœur a pour but d’encourager chacun à être attentif à tout signe qui pourrait annoncer un trouble cardio-vasculaire.  Le thème de cette année est l’insuffisance cardiaque. « Nous invitons les patients à se rendre chez leur médecin s’ils ressentent des symptômes comme un essoufflement, des jambes qui gonflent, une prise de poids soudaine et importante ainsi qu’une immense fatigue », explique le Dr Close, cardiologue chef adjoint du Département de Cardiologie au CHR Sambre et Meuse à Auvelais.

L’équipe compte 6 cardiologues ayant des approches complémentaires.  « Les Docteurs Brunet, chef de service, et Nicolazzi sont spécialisés en imagerie et échographie. Le Docteur Carryn prend en charge la rythmologie interventionnelle, c’est-à-dire tout ce qui touche aux anomalies du rythme cardiaque. Le Dr Djian et moi-même nous occupons de la coronographie interventionnelle alors que le Dr Mievis apporte une aide rigoureuse liée à son expérience importante. Chacun de nous envoie ses patients vers l’un ou l’autre besoin. »

Cette diversité d’approche permet d’évaluer le patient de manière globale, complémentaire et plurifocale afin que l’ensemble de la prise en charge (diagnostic, traitement, revalidation...) soit la plus adaptée à sa situation.  « C’est très profitable pour le patient d’avoir plusieurs axes de vue sur sa pathologie. »

Toutes les pathologies cardio-vasculaires (à l’exception de la transplantation cardiaque) y sont prises en charge dans une approche constructive et intégrée. L’ensemble des compétences de chaque cardiologue seront d’ailleurs coordonnées prochainement au sein d’une « clinique de l’insuffisance cardiaque. »

Lors de la première consultation, les cardiologues insisteront sur l’importance de la prévention et du contrôle des facteurs de risques. Un moyen mnémotechnique facile basé sur les 8 premières lettres de l’alphabet sera fourni au patient :
  • Age : A partir de 50 ans (homme) ou 45 ans (femme)
  • Briquet (tabagisme) : à partir d’une cigarette par jour
  • Cholestérol : les patients présentant un cholestérol perturbé
  • Diabète de type 2 : les patients présentant un diabète de type 2 connu
  • Evénement : les patients ayant déjà vécu un événement ischémique personnel
  • Famille : s’il y a dans la famille un antécédent survenu avant 60 ans chez un parent au premier degré
  • Graisse : un BMI supérieur à 30 ou un tour de taille excessif
  • Hypertension traitée ou une tension artérielle trop élevée
Si vous combinez plusieurs de ces facteurs de risques, nous vous invitons à consulter votre médecin traitant. Au besoin, il vous enverra au sein de notre Département de Cardiologie : www.chrvs.be/CHR-du-Val-de-Sambre/Services/Medecine/Cardiologie.aspx